La peste soit de la poste

26 07 2009

Les anciens slogans français de la Poste sont de vraies perles :

-« Quotidiennement vôtre » avec en jingle la musique de « lundi matin, l’empereur, sa femme et le ptit prince… » Dans mon village c’est plutôt devenu « Vôtre un jour sur quatre pendant une heure », mais l’idée était louable.

-« Venez comme vous êtes » : on chope tout ce qui bouge sur des albums de Nirvana !

-« Bouger avec la Poste » ça fait perdre des calories et accessoirement peut vous aider à enflammer le dancefloor en costume de facteur dans une soirée à thème « please lick my sticky stamp »*

-« Avec la Poste, tout est possible ». Belle contre-performance.

Tout ça pour en venir à l’équivalent indien de notre distribution de courrier : la théorie du chaos.

Malgré les efforts de quelques postmen dans leur bel uniforme kaki à turban rouge, et malgré l’évidente célérité de leurs destriers de ferraille, la poste indienne ne distribue pas du MAIL mais du FAIL. Le problème vient de l’amont : il est impossible pour quiconque a été élevé dans un univers à 3 dimensions de trouver une adresse dans Delhi.

La ville est divisée en quartiers, qui sont censés être regroupés sous différents codes postaux. Mais plusieurs soucis se greffent sur cette base :

  1. les frontières des quartiers ont beau exister dans les cadastres, elles s’évaporent dans la vraie vie. J’habite au choix au 110007 ou au 110009, quelque part dans Vijay Nagar – précision d’importance : il existe un autre quartier qui s’appelle Vijay Nagar à l’autre bout de la ville, donc sans code postal pour faire la différence, c’est la merde.
  2. les quartiers résidentiels sont eux-mêmes divisés en sections ou blocks, qui peuvent s’appeler « A, B, C… » ou « 1, 2, 3… » ou encore « East, North… » Mais naturellement le block E ne se trouvera jamais à côté du block D, et encore moins du block F.
  3. les blocks se subdivisent à leur tour. Deux cas de figure :
  • des rues : leur nom est indéterminé. Les panneaux affichent successivement Raj Narayan Road, Raj Naryan Road, Raj Narain Road…
  • des numéros : ils se suivent en ordre aléatoire, bifurquent à chaque coin de rue, se répètent parfois, et montent jusqu’à 3000 pour un même block.

Une fois le numéro identifié, il convient de préciser à quel étage on habite. Le courrier est alors jeté d’un lancer habile sur la terrasse. Si point de terrasse il n’y a, ou si le postier est un débutant/arthritique/malvoyant, la lettre atterrira dans le pot de fleurs du voisin.

*A ce sujet…

Publicités

Actions

Information

2 responses

27 07 2009
sicilia sar cosy

QUOI !!!!!! NONOOONNN on vient de t’envoyer une carte postale mais l’adresse était celle du fil facebook 😥

28 07 2009
pucklib

Ah mais ça peut marcher aussi, ya pas de raison ^^ On verra dans deux semaines mais je pense que toutes les versions sont plus ou moins valides…

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :