Peer Pressure

10 09 2009

Scène de vie d’un paquet d’amibes réfrigérées en tube à essai : le métro.*

Un mec crache par terre. C’est courant dans la rue, mais dans un métro des années 3000 immaculé ça ne se fait pas. Son voisin le dénonce sans le moindre scrupule. Six militaires armés de vieux fusils russes le prennent par le bras et le traînent dehors comme s’il avait commis un meurtre. La foule est pressée contre les lieux du crime, silencieuse, outrée à mort. Certains éléments font des efforts notoires pour froncer le sourcil au-delà du possible (il faut bien montrer qu’on désapprouve).

Et sur ce, un jeune gay souriant se pointe devant les militaires avec un t-shirt « I LOVE the Army! »

*Cet article ne contient pas de germes de grippe A.

Publicités

Actions

Information

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :