Ugly capitalism

18 09 2009

Scène quotidienne de quand on a faim, besoin de ketchup et plein de sous dans le porte-monnaie (= quand on va au Mac Do).

Un ouvrier en marcel crado, le casque à la main, rentre dans le Meckdi (prononciation indienne) de la grande place centrale de Delhi. Un billet de 100 à la main, pour montrer qu’il a quand même l’intention de payer. « Je viens de gagner assez pour manger plus qu’un chapati par jour, c’est la fête, je peux commencer à consommer ! »

Après deux mètres, un gardien baraqué l’arrête. Il le refoule sans ménagement, le jette dehors et lui arrache son billet de 100. Le mec ne proteste même pas, parce que quand on a la tête d’un mutant des égouts de New York, on ne proteste pas. Le gardien va acheter le combo le plus cher qu’on puisse avoir pour cent roupies au comptoir, puis revient et le balance à l’ouvrier. Ouf, la sensibilité des blancs pleins de sauce au coin de la bouche est sauvée !

Morale de l’histoire : « t’es moche, dégage. » On veut bien votre argent, mais on ne vous veut pas vous.

Publicités

Actions

Information

2 responses

22 09 2009
Khlarra

S’il fait la queue pour moi, moi je veux bien.

7 10 2009
Bolino Croustibat'

Industrial Worker -> [WORKER (25%)]

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :