Hippie’s not dead

23 10 2009

Cosy café

Sur les murs du bar hype le plus pitché* de Goa, les touristes du monde entier et de toutes générations ont barbouillé des trucs du genre :

« Life is a bitch then u die »

« Allez l’OM psgcdpd »

« Se battre pour vivre, atteindre le Nirvana »

« Ass, gas or grass, no one rides with me for free ! »

« Love grows all over the world »

« J’aimerais trouver les mots »

« In God we trust – all others pay cash »

« Vive la Loire ! »

« Netherlands: we are waiting for global warming »

« Denmark: we are sorry! »

Et une pièce de poésie choisie (don gracieux de l’auteur) :

« Ed sat on the mat

He was surprised it was a cat

No matter he said

As he realized it was dead

The cat is now a mat.

Chaos, disorder and fun.

My work here is done. »

*Ne cherche pas… Retourne faire matcher ton top « Om sweet Om » avec ta paire de Nike.

Publicités

Actions

Information

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :