Lebensraum

10 12 2009

Mine de rien l’Allemand (et l’Alsace-Lorrain par extension) a besoin d’un petit nid où reprendre son souffle, un espace vital fait de saucisses et de bière tiède où il peut parler en SchrkKrtzüm avec ses pairs*.

Cet espace, c’est le Marché de Noël de la Maison de l’Allemagne – ACHTUNG, ça ne dure que deux jours : la bataille est dure entre les blondinets rougeauds qui se poussent pour acheter leur ticket d’entrée à 200 roupies (= 2 menus McChicken). A l’intérieur, c’est Pépax Mémère au Paradis des Brawürste.

Random fact : il y a plus de mille espèces de saucisses en Allemagne. Quelle sorte de dieux de la bouffe sont-ce là ?

*Il serait douteux qu’il le fasse avec ses paires.

Publicités

Actions

Information

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :