Sens de l’orientation

6 01 2010

Le mystère est percé : il faut avoir de l’éducation pour avoir de l’orientation. A noter qu’il faut également choisir une orientation pour avoir une éducation. Et l’orientation de l’éducation au sens large pour choisir l’orientation de l’éducation au sens étroit, qui nécessite une éducation de l’orientation orientée vers l’orientation de l’éducation. Mais je me perds, justement.

Une conversation normale de train peut le prouver :

« Riche (rasé de près) : Je vis à Chanakyapuri.

Pauvre (moustachu de loin) : Ah oui, près de Noida ?

Riche : Non, de l’autre côté de la ville.

Pauvre : Ah je vois, du côté de Karol Bagh donc ?

Riche : Non, plutôt près de Rajpath.

Pauvre : Rajpath, c’est-à-dire Dhaula Kuan ?

Riche : Pas du tout, bien plus au nord.

Pauvre : Au quoi ? »

Le pire échantillon de mal-orientés est probablement la masse des conducteurs de rickshaw de Chennai. Il m’a fallut 4 trajets successifs pour atterrir au bon endroit – à 200m de mon point de départ original – parce que le premier confondait Court avec Fort, le second criait tout seul en se frappant les couilles avec sa sonnette manuelle (une chaîne frappée contre le châssis du vélo) et le troisième pensait que l’océan était de l’autre côté de la ville. Le dernier a demandé son chemin à 6 reprises sur un trajet de 10 minutes.

Publicités

Actions

Information

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :