Orange maidcanique

27 01 2010

Encore un jeu de mots pourri, OUI, BON. Mais c’est pas tous les jours qu’on apprend des faits divers de la bouche de leurs victimes.

Mrs Pia Gupta et son mari Jean-Michel Gupta ne se doutaient pas, le 21 au soir, que le démon se cachait au sein même de leur foyer. La conscience et la fosse tranquille*, Pia venait seulement de donner à la maid sa légère dosette d’insultes. Tu ne sers à rien, sans moi tu serais à la rue, ton fils n’a qu’à trouver un job etc., bref rien que du banal. Lorsqu’elles vivent à la maison il faut savoir les tenir comme on tient la clé du placard à pharmacie.

Et puis ce 22 janvier matin, alors que la brume faisait au-dehors un étalement de graisse blanche sur les artères de la ville comme du cholestérol… poil à Brugerolles… La maid a revêtu sa cagoule de boxer, appelé ses copains du slum et est entrée dans la maison quand Pia Gupta était seule. Horreur ! Malheur ! Après l’avoir battue comme une vieille outre, les malfaiteurs se sont enfuis en la laissant pour morte. Pia Gupta est aujourd’hui à l’hôpital avec quelques sévères fractures et une plainte à déposer.

Les amis proches de la famille interrogés ont commenté : « ah ben oui, quand tu les laisses vivre chez toi t’es pas tranquille. »

*Mrs Gupta utilise Eparcyl.

Publicités

Actions

Information

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :