Libreville

10 07 2011

A Shimla, capitale touristique de l’Himachal Pradesh, on se soucie de son image. Pour être une ville du XXIe siècle, la mairie se plie à certains principes de base. Ils ont probablement été énoncés par John-Pratap Hucklebee, ancien vendeur de bœuf de Californie reconverti en guru du yoga tendance « légumes crus ».

 

1-TU NE FUMERAS POINT. Eh oui, dans toute la ville. Ceci donne lieu à des attroupements aux frontières cadastrales, à des policiers frustrés qui chassent les planques, et à d’ingénieux stratagèmes développés par la jeunesse locale tels que « c’est pas moi c’est le chien », ou encore « c’est pas moi c’est le camion ».

 

2-TU N’ENFUMERAS POINT. Ou plutôt, tel qu’indiqué par la police : « STOP ! NO. No car, no bus, no taxi, no cycle ! STOP. NO. STOP !! YOU DON’T MOVE. STOP !! NO !!! »* Même le skateboard est interdit : ça se comprend, avec tous ces touristes punjabis qui se dandinent en équilibre précaire au sommet de la montagne. Le beau bowling.

 

3-TU N’ENSACHETTERAS POINT. Ca risquait pas, moi je préfère quand c’est le commerçant qui fait. Les sacs plastiques sont bannis dans plusieurs états d’Inde, ce qui est plutôt chouette, mais pas quand vous cherchez à protéger de la pluie vos seuls rechanges pour la randonnée.

 

 

*Anxieux de se faire comprendre, ou bien passionné par la sémantique du néonazisme, ou bien versé dans un art de l’étiquette qui ne sera connu qu’au 5e millénaire.

Publicités

Actions

Information

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :