Fat power

26 09 2012

Au pays des chappattis : plus je suis gros, plus je suis riche (avec une limite tendant vers « Bollywood »).

–  Riche => gros : niveau de salaire <=> niveau de vie car doit être immédiatement visible par tous. D’où : plus je gagne, plus je dépense ;

–  Gros => riche : puisque c’est la logique des élites depuis des milliers d’années, il en a résulté que Bouddha/le roi/Ganesh = gros ; or Bouddha/le roi/Ganesh = riches ; donc si je suis gros, j’ai l’air riche.

Au pays des légumes* : plus je suis gros, plus je suis pauvre (avec une limite tendant vers « RSA »).

–  Pauvre => gros : corollaire du théorème « moins c’est cher, plus c’est gras » dit aussi « théorème du Lidl ». Cf. normes européennes de contrôle qualité de la nourriture ;

–  Gros => pauvre : puisque c’est la logique des élites depuis des… euh, depuis moins d’un siècle,  il en a résulté que Barbie/les stars/Carla Bruni = maigres ; or Barbie/les stars/Carla Bruni = winners ; donc si je suis gros, j’ai l’air d’un loser et personne ne m’embauche.

Concernant les limites :

–  Au pays des légumes, passé au-dessous de la limite « RSA », le pauvre bascule dans la théorie des chappattis : c’est-à-dire qu’à partir du moment où « ça a beau être pas cher, c’est trop cher », on revient à une tendance maigre = pauvre.

–  Au pays des chappattis, passé au-dessus de la limite « Bollywood » (dit aussi « mégathunes » avec des variantes politiques et industrielles), le riche bascule dans la théorie des légumes : il aspire à être associé non plus à un dieu bedonnant à tête d’éléphant, mais à une chanteuse anorexique à pattes d’eph.

1-Stade riche. 2-Evolutions possibles au stade mégariche ou riche stagnant.

On en déduit deux paradoxes intéressants :

–  Au pays des chappattis, les élites montrent une tendance à s’autodétruire par le diabète de type II. Celles qui ne passent pas le cap de la mégathune sont donc vouées à se moins reproduire, d’où une augmentation tendancielle des très très riches et une stagnation de la classe moyenne ;

–  Au pays des légumes, le très très pauvre aurait dû se trouver au top en termes d’image. Serait-ce une question de délai d’adaptation ? J’en déduis non pas que les RMIstes seront bientôt au pouvoir, mais que ceux qui sont au pouvoir auront bientôt des têtes de pauvres. C’est l’évolution logique de la mode « hipster » en mode « hobobo ».

*Egalement « Europe » ou « monde occidental ». Dérive de la ressemblance universelle de l’occidental moyen avec un gros légume flasque et perdu lorsqu’il se trouve hors de son cadre de référence. Entraîne une dépendance irrémédiable.

Publicités

Actions

Information

2 responses

26 09 2012
QM

Haha j’aime ta démonstration de la vérité vraie (référence à : http://www.youtube.com/watch?v=-O3y2A7g7Qw)

A quand la démonstration concernant les autobronzants orange VS blancheur façon desktop? 😉

27 09 2012
pucklib

Eh ben ma codoctorante (qui a la même directrice) fait une thèse là-dessus ! J’espère qu’elle va faire un blog 🙂

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :