Sher Khan du Gévaudan

29 01 2013

Mise à jour de la constante Mythe :

 

Pour tout environnement A = collines + forêt,

Soit X le nombre d’occurrences de morts inexpliquées,

Soit Y le nombre de bêtes sauvages aperçues.

Si X/Y tend vers beaucoup beaucoup lorsque Y tend vers 0 :

 

Alors il existe un facteur G « bête du Gévaudan ».

G est invariable en nombre de morts (125), de théories du complot (∞) et de poils (7,8*10^7).

 

Tests empiriques réalisés par les laboratoires Boiron sur l’environnement « Lozère » en 1767 et l’environnement « Garhwal » en 1926.

 

NB : le cas borderline du chupacabra est disqualifié pour cause de lol.

Publicités

Actions

Information

One response

23 02 2013
edzo

il existe, je l’ai vu!

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :