La Tempête

10 07 2013

Le calme avant la tempête est un mythe absolu. Le calme vient après la tempête.

Avant une pluie de mousson, tout est chargé de tension : électrique, nerveuse. Il fait chaud, il fait lourd, les paysans redoutent la mort de leurs plantes, les rues sont pleines de trafic dans tous les sens du terme, et même les animaux ont l’air d’avoir pris de la coke. Plus on s’approche du moment suprême où tout va exploser, plus le monde devient bordélique et tendu comme un string.

Mais une fois qu’il a plu ! C’est le bliss, l’ataraxie, le plat bienheureux. Le ciel est lavé, l’air est léger, tout le monde respire. Tout est passé à l’essorage puissance 5000 tours par minute, et enfin l’atmosphère a retrouvé une texture de Soupline. Ca c’est le vrai calme.

Publicités

Actions

Information

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :