Ranvir

21 07 2013

Ranvir est un mec de la cinquantaine, bavard comme l’Antécorse, qui passe le plus clair de son temps à fumer des biris* devant le Gange à Rishikesh. Il boit son chai sans sucre, parce qu’après avoir travaillé dans une pâtisserie il a eu sa dose à vie. Et c’est le premier Indien que je rencontre qui est cynique.

 Ranvir pense que les inondations tragiques en Uttarakhand, c’était bon débarras. De toutes façons, tous les 12 ans la nature est entièrement refaite ; en 1991 tiens par exemple**, il y a eu la même chose et personne ne parle plus de ces 5 000 morts là. Les hommes ont commencé à bien faire iech à force de construire des immeubles partout sur le Gange, de prendre le fleuve pour une fosse tranquille Eparcyl et d’y jeter leurs morts à tout bout de champ. “Se baigner dans l’eau sacrée c’est très bien, mais là c’est plus un temple, c’est une putain de piscine ! Donc Dieu au bout d’un moment a dit : ça suffit.”

Je ne savais pas quoi mettre comme illustration mais il faut une illustration alors voilà un mec à poil.

Je ne savais pas quoi mettre comme illustration mais il faut une illustration alors voilà un mec à poil.

 Ranvir pense d’ailleurs que la religion, c’est du sacré bullshit. Pour commencer, cette histoire de fermer les yeux et se concentrer pour voir Dieu lui paraît absurde : “il suffit de les ouvrir, et tout ce que tu vois autour de toi, c’est Dieu !” Ensuite, d’où est-ce qu’il faudrait lire des textes interminables en Sanskrit pour comprendre l’Esprit Universel ? “À ce que je sache, Dieu n’a rien écrit du tout, il parle.”  Ranvir est dégoûté par tous ces dévôts hypocrites qui utilisent Dieu comme bouc-émissaire : “ils pourraient travailler, faire quelque chose, s’améliorer, mais ça leur ferait bien mal au cul alors ils préfèrent s’asseoir sur un petit tapis et réciter des prières en engraissant des prêtres corrompus.”

 Ranvir pense même que tout le monde est corrompu, lui le premier. Mais il commencera à payer ses taxes le jour où le Premier Ministre paiera les siennes. Ca ne risque pas d’arriver : “avant les gens pensaient à tout ça, se posaient des questions d’éthique. Maintenant tout ce qu’ils veulent c’est s’engraisser, amasser de l’argent et emmener leur petite copine en vacances avec SwissAir.” D’après Ranvir, accumuler du capital n’a aucun sens : “il faut vivre, c’est tout. Qui sait dans quelle forme on renaîtra la prochaine fois ? Autant en profiter un maximum.” Par exemple, en buvant du chai et en fumant des biris près du Gange.

 

 

*Eh gros, il faut suivre : la biri c’est une petite clopinette fabriquée à base de feuilles de palmier, de bois et de substances toxiques de niveau Oupsoùjaimislextincteur par des terroristes naxalites.

**12 ans exactement. 

Publicités

Actions

Information

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :