Ta mère la mauvaise semeuse

20 08 2013

*** ACHTUNG CENSURE ***

Ceci est un message en prosopopée directe d’Indira Gandhi : « pas de langage ordurier ou je vous coupe les couilles putain ». 

 

C’est marrant comme même à l’autre bout du monde, dans un village de montagne où il y a à peine l’électricité, le premier réflexe des gens quand ils croisent un étranger est le même : s’échanger des insultes dans les deux langues.

Après le petit succès de « putain », j’ai donc eu droit à un florilège made in Garhwal. Attention, c’est violent.

 

Teraa dokhraa baanjaa pad jaae = « Que ton champ ne donne rien ! » (classique)

Terii bhauu bhag ge = « Ta fille s’est sauvée ! » (vicieux)

Terii kudii khandvaar ho jaae = « Que ta hutte de maison s’effondre ! » (portugais)

Terii jad mar jaad = « Ta famille va mourir ! » (constatif)

 

Publicités

Actions

Information

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :