Le jour d’après

5 11 2013

Comme dirait Legolas, c’est un endroit où tout est mort et rien ne vit. La désolation.

Je suis partie d’un Delhi brûlant où les gens s’affairaient pour préparer le festival de Diwali. Les papis acrobates ajoutant des guirlandes de lumière à la forêt de câbles haute tension de leur balcon, les mamans obèses se battant pour s’arracher des talons à paillettes soldés, les enfants surexcités faisant réserve de milliers de pétards interdits par l’UE pour l’éternité dans toutes les dimensions.

Pourquoi priver nos poumons de tout ce fun ?

Pourquoi priver nos poumons de tout ce fun ?

 

Je reviens après Diwali, et que reste-t-il ? Une steppe. Toute la ville est enveloppée dans un « brouillard de saison » – qui bizarrement revient tous les ans après l’explosion de plusieurs mégatonnes de poudre. Le soleil brille à peine. Il fait froid, parce que quelqu’un a dit à Novembre qu’il était censé marquer le début de l’hiver et qu’il n’a pas le sens de la transition. Tout le monde a la crève. Les magasins sont fermés, chacun ayant une gueule de bois énorme et se remettant petit à petit de 48h non-stop de nourriture deep fried. Comme il n’y a jamais assez de trucs qui font PAF dans la vie, les stocks de feux d’artifice, fontaines, fusées, pétards, claque-doigts, dynamite, roues de l’enfer, bombes sifflantes et autres signaux de détresse décoratifs s’épuisent progressivement. Le rythme des explosions ralentit. De temps en temps, à intervalles irréguliers, on entend comme un coup de canon qui trouble la sieste digestive générale ; on se croirait en Corse.

L’intensité du lendemain de cuite est une bonne indication de la teuf incroyable qui s’est déroulée pendant deux jours… Ya pas à dire, on sait quand même s’éclater en Inde.

Publicités

Actions

Information

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :