Buroinfodémocratique

7 03 2014

Pendant que les Français inventaient la File d’attente devant la préfecture, les Indiens ont inventé le formulaire en ligne. Pendant que les Français restreignaient les conditions d’obtention de visa, les Indiens les ont assouplies. Pendant que les Français faisaient du profiling sur tous les mâles de moins de trente ans et de moins de trente K€UR, les Indiens ouvraient leur cœur et leur compte aux trentenaires en crise du monde entier.

C’est mon quatrième visa pour l’Inde, et je n’ai toujours pas vu la bureaucratie pointer son Niet. Je persiste à expliquer que j’ai des potes pakistanais, que je reviens de Chine, que je suis athée, que je fréquente la jeunesse dépravée de Delhi, que je publie des articles et que je mange des enfants – mais non, le visa arrive toujours en moins de 48 heures tout chaud dans ma besace.

Alors que franchement, pour venir cracher son vin sur la tour Eiffel affublé d’un béret bleu-blanc-rouge, quand on ne vient pas du G8 il faut passer par toutes les étapes de l’Enfer*.

Ca vaut bien une citation de Démocrite : « La liaison fortuite des atomes est l’origine de tout ce qui est. »

 

*Notamment les Champs-Elysées.

Publicités

Actions

Information

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :