Les Chiens se Cachent pour Mourir

15 12 2015

Comme les éléphants, les chiens ont une longue mémoire, un œil sympa, des compétences de peintre et deux cornes d’ivoire, et ils se cachent pour mourir. J’ai pu observer ce phénomène de nombreuses fois en Inde, car il rare que quelqu’un se dévoue pour emmener de force un bâtard errant galeux chez le vétérinaire pour lui dire « au revoir Kiki, tu vas nous manquer le samedi soir quand on regardera Derrick sur le canapé ».

Ils ont peut-être juste peur que leur mort soit abrégée par un plus fort qu’eux, au moment où ils se savent agonisants et faibles. Ou bien par souci d’hygiène ils évitent de contaminer les autres. Ou peut-être qu’ils méditent vraiment sur leur fin prochaine et recherchent la sérénité par une sorte d’instinct de philosophe.

Dès qu’ils commencent à avoir de sérieuses plaques de gale ou de sérieuses blessures, ils s’isolent. J’ai vu plusieurs chiens se choisir une cage d’escalier, au dernier étage près du logement sur le toit qu’on appelle barsati parce qu’on ne l’utilise que pendant la mousson. J’en ai vu un autre qui avait carrément élaboré un chemin secret de caisses, de planches et d’escaliers pour accéder à un bout de toit infréquentable pour les humains. Et un autre sous une voiture abandonnée, pas très bien caché il faut l’avouer parce que judicieusement placé au milieu d’un carrefour*.

Là, il se développe un phénomène bizarre. Quand on entre dans ledit escalier/toit/dessous de voiture, avant même de voir le chien on sait tout de suite que ça sent la mort. Pourtant il n’est pas encore tout à fait mort. C’est peut-être un sixième sens lié à la survie, ou bien plus probablement le souvenir de l’odeur de tout ce qui est crasseux, inquiétant et en mauvaise santé.

À partir de ce stade, le chien refuse de manger ou boire et se laisse mourir. Il regarde les visiteurs avec une inquiétude terrible, seulement rassuré quand il voit qu’ils ne vont pas essayer de le déplacer. Et je me suis sérieusement demandé : dans la mesure où il ne peut plus guérir, faut-il abréger ses souffrances ou a-t-il choisi de mourir ainsi ?

Le jour où on communiquera avec les Médor du monde entier, j’aimerais bien saluer cette pudeur étonnante et leur faire un gros hug.

 

 

*Pourquoi y avait-il une voiture abandonnée au milieu du carrefour, demandez-vous ? Mh… La mer noire ?

Publicités

Actions

Information

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :