Le Chinois est voleur

3 06 2010

Ah le parfum d’été, les tours de Shanghai, tous ces néons qui brillent et ces voitures discrètes. Tout le monde en costume ou en jupe ras-la-fouf. Le monde est un gigantesque intérieur cuir et Tom Cruise est probablement en train d’empêcher une future délinquante de ne pas ramasser la crotte de son chien sur le trottoir dans deux minutes.

Vous respirez à fond, vous faites le premier pas en terre de Chine…

Et pouf ! Toutes vos affaires ont disparu.

Vous voilà donc en pleine science-fiction des années 2030, mais avec sur vous plus rien qu’un stylo Bic pour technologie la plus avancée. Adieu veaux, cuir de vache, films cochons. Nous présenterons ici une sobre nécrologie des disparus.

Laptop Moumoute et sa famille

Il contenait 3 ans de musique non sauvegardée, et TOUTES les images de TOUTE mon année à l’étranger. Par un coup du sort, il emporte avec lui les rejetons de sa mémoire : le disque dur Rudy, et l’iPod Dopi. C’est tout un héritage familial qui se perd en des mains inconnues – encore une fois, c’est les Chinois qui font rien qu’à détourner les lois du fisc. Notons que Laptop Moumoute était enceint d’un rapport de stage quasiment arrivé à terme, à qui il a fallu substituer un bébé africain troqué dans la plus grande urgence (même pas contre iPod, puisque bon…).

Madame Laptop Moumoute, éplorée

Nokia Slägvørdeen

C’était la génération de 3210, celle qui avait connu les hauts fourneaux. Il avait une lampe frontale ce bon vieux, et il téléphonait, pis l’tait content de téléphoner, pas besoin d’tous ces gadgets à la mords-moi-le-krödst. Il avait Snake aussi. Brave petit.

Camera Obscura Catarina Polenta

M. Grandumou, médecin : « Ca faisait déjà un bail qu’elle n’y voyait goutte, puisque la goutte, elle s’était coincée devant l’objectif. » On n’est pas salauds, on la regrettera quand même.

Yirbouk Salazar

Il ne fait pas bon porter un nom du Kazakhstan en ces temps de crise des produits laitiers, mais un pseudonyme était nécessaire : le yearbook contenait des informations classées secret défense sur différents individus indiens. Il évoluait clandestinement, détourné sans paiement de l’université de Delhi et dissimulé dans une pochette d’ordinateur.

Karl Marx la Menace

Coïncidence inouïe*, juste à côté de Yirbouk se tenaient embusqués des espions russes qu’on avait tenus cryogénisés depuis la chute du mur. Il s’agissait de 3 livres édités en URSS en 1962, en Hindi, contenant les thèses marxistes expliquées aux enfants de la révolution.

Marx la Menace prêt à dégainer un uzi de fonction

Jacques Portefeuille

Enfin un bon français se trouvait là également, en possession d’aucun argent du tout. Nous ne pouvons qu’imaginer les pensées du voleur : « Zut. »

*Nos excuses aux personnes atteintes d’épilepsie face à une telle concentration de trémas.

Publicités

Actions

Information

One response

5 06 2010
Auldreekie

Ca n’a aucune forme d’intérêt mais :
1. J’approuve le nom Laptop Moumoute, paix à son âme
2. Mon Ipod aussi s’appelle Dopi.
Merci c’est tout.

Lâche un comm dawg

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :